Quel que soit votre appareil et votre niveau, vous pouvez améliorer vos photos très facilement en respectant quelques règles simples qui vous aideront à produire de meilleures images. Pas besoin de changer de matériel ou de vous procurer des appareils souvent assez cher pour améliorer ses photos : affiner votre regard et améliorer vos photos, tout cela s’apprend. Suivez les conseils qui suivent et vous trouverez ce petit truc en plus qui fera une grande différence!

1 – Le flash de votre appareil vous n’utiliserez point

Voilà la première chose à corriger : oubliez le flash. Le flash a son utilité, pour faire du portrait en studio notamment. Mais pour vos photos de tous les jours il fait plus de mal que de bien. Il rend vos images blafardes, mal éclairées. Les personnes prises en photo ont le teint pâle même après être revenus de deux semaines au soleil et la personne au premier plan a son nez effacé par la lumière. Et puis cela fait des grosses ombres projetées. Pas terrible, vous en conviendrez. Donc : le flash de l’appareil, c’est non.

2 – Avant de déclencher vous observerez

Une bonne photo, c’est avant tout une bonne matière première. Et le premier outil de production, c’est votre oeil. Observez. Il peut y a voir des éléments disgracieux dans votre cadre qui se voient comme le nez au milieu de la figure et que vous ne voyez pas par manque d’observation. On ne compte plus les photos de vacances avec un joli paysage en arrière plan et un poteau électrique au milieu de la photo. Pour éviter cela, prêtez attention à ce qu’il y a dans votre cadre. Eliminez les éléments disgracieux ou cadrez différemment.

3 – La règle des tiers vous respecterez

Afin de composer votre image, appuyez-vous sur la fameuse « règles des tiers ». Cette règle consiste à diviser votre image en 3 parties identiques en vous basant sur des axes verticaux et horizontaux. Il s’agit d’un quadrillage qui vous aidera à placer votre sujet principal sur ces lignes et sur les points de force. Ces points de force sont les intersections entre les lignes. Vos images seront plus facile à lire, les sujets mis en valeur et le rendu plus harmonieux. De plus, les reflex permettent d’afficher ce quadrillage sur le viseur, profitez en !

4 – A votre arrière plan vous ferez attention

Que ce soit en extérieur ou en intérieur, l’arrière plan doit servir votre image et ne pas en perturber la lecture. Combien de fois, vous vous êtes rendu compte après coup, de ces détails fâcheux composants l’arrière plan gâchaient votre photo? D’où l’importance d’observer (règle n°2, n’est-ce-pas!). Il est très facile d’ajuster son angle de prise de vue pour aboutir à une composition soignée et à un arrière plan efficace. Si vous êtes en intérieur, pensez à privilégier des endroits qui ne sont pas trop encombrés de bibelots ou de décorations superflues, (un mur dégagé offre souvent une bonne alternative). En extérieur, les murs tagués ou décrépis, les éléments d’architecture urbaine (devanture de boutiques, escaliers etc) peuvent vous servir en fonction du style recherché.

5 – Votre cadrage vous soignerez

La composition de votre photo est l’art de l’organiser et donc pour cela il faut savoir cadrer son image. Avant de déclencher votre appareil, pensez à ce que vous voulez montrer et sur quoi l’attention de l’observateur doit se concentrer. Comme un peintre devant sa toile, créez votre image. Façonnez-la en testant différents angles, différents cadrages (plus serré pour accentuer un détail, plus large pour montrer une scène dans son intégralité par exemple). C’est à vous de déterminer ce que vous souhaitez montrer, cacher, ou bien suggérer.

6 – A la lumière vous ferez attention

Photographier, c’est écrire avec la lumière. Sans lumière, pas de photographie. Pour améliorer de façon efficace vos photos portraits ou de famille, évitez les contre-jour et placez vos sujets face à la source de lumière afin de bénéficier d’un éclairage efficace et flatter les traits de vos sujets. Avec la lumière du jour, pensez à orienter vos sujets de façon à utiliser la lumière à votre avantage pour faire ressortir les traits d’un visage, ajouter de la vie dans les yeux (en y faisant apparaître la lumière)… De la même manière vous pouvez aussi jouer avec l’ombre pour suggérer au lieu de montrer et laisser deviner.

7 – Vos photos vous ne cramerez pas

Cramer ses photos, ça ne veut pas dire prendre un briquet pour faire un feu de joie avec des clichés ratés. Une photo est dite « cramée » quand une partie de l’image est sur-exposée, c’est à dire que la lumière est tellement forte que vous avez un à-plat blanc qui efface les détails sur une partie de votre photo. Cela se produit notamment quand on prend des photos en extérieur. SI vous êtes un peu trop à contre-jour, le ciel va vite devenir blanc et perdre ses nuances. C’est à éviter.

8 – Les membres de vos sujets vous ne couperez pas

Déjà parce que ça ne se fait pas (on est plus au Moyen-Age!), et ensuite parce que cela nuit à la lecture de la photo. Veillez dans la mesure du possible à garder les membres de la personne que vous prenez en photo dans le cadre. Evidemment, cela ne vous empêche pas de cadrer sur le buste, ou le visage. Mais si vous prenez vos enfants en photo qui jouent par exemple, ne coupez pas une main avec laquelle ils prennent appui, ou une jambe allongée.

9 – Votre famille quand elle sera disponible vous photographierez

Une bonne photo doit être prise dans de bonnes conditions. Pour vous épargner stress et frustration, photographiez vos proches quand ils sont disposés à prendre le temps d’être photographié. Typiquement, ne prenez pas de photos de vos enfants aux moments de la journée où ils vont être fatigués et impatients. Ils ont tendance à ne pas rester en place quand on veut les photographier (photos floues, bonjour!), alors autant le faire à un moment où ils peuvent tenir quelques secondes!

10 – Avec les lignes et les courbes vous jouerez

Les lignes et les courbes font parties de la vie de tous les jours, que ce soit dans les paysages (rivières, bords de mer, montagne, rase campagne…), l’architecture (les ponts, les tunnels, constructions métalliques…), le milieu urbain (bâtiments, maisons, voies ferrées…) ou naturel (fleurs, arbres, jardins…), le corps humain (silhouettes, courbes du corps, profil…). Suivez les lignes et adapter vos angles de prises de vues afin de créer une image forte. De même, les formes géométriques (panneau de circulation, cage d’escalier, hublot…) offrent une multitudes de possibilité en terme de créativité artistique. Et oui, cela vaut pour vos photos de famille.

Pin It on Pinterest

Share This