La street photography ou photographie de rue est un style de photographie qui témoigne de l’Histoire. Elle jette un oeil à la fois artistique et observateur sur nos modes de vie, nos quotidiens, nos habitudes. La street photo se situe par définition dans la rue, dans la ville mais pas seulement. Et peu importe l’endroit, elle est présente partout. Elle montre, révèle, dénonce, interpelle, choque, suggère… c’est à vous de choisir ce que vous souhaitez « montrer ». Elle amène une réflexion, une interrogation, une réalité, une curiosité sur les sujets proposés. De ce fait, il n’y a pas qu’un style streetphoto, elle est plurielle. Minimaliste, conceptuelle, moderne, géométrique, contrastée, humaniste…

La matière de la streetphoto est maléable, elle s’offre à vous, à vous de la rendre immortelle. Si vous souhaitez progresser dans votre manière de photographier, descendez dans la rue. La street photography est parfaite pour apprendre et pour apprendre il faut pratiquer. Voici ce que la street photography peut vous apporter.

1 – Le coup d’oeil et la réactivité

La photographie apprend la patience, à regarder et à cliquer. Il n’y a pas de bons moments, ou d’instants décisifs. C’est à vous de l’inventer, pour reprendre Robert Frank.

Alors comment faire ? De mon côté, je sais quand je vais me balader dans les rues de ma ville ou d’une autre. Alors je prends mon reflex et je le garde prêt à être utilisé. Je ne me pose pas trop de question. Je regarde, j’observe. Je m’arrête, je prends le temps. Je teste différents angles. Et je capture quand je trouve un sens, une idée, une situation, un effet intéressant. C’est quelque chose ou quelqu’un un qui me parle, des lignes, des symétries, des reflets… Parfois il y a des images qui fonctionnent et parfois non. D’autres que l’on croit ratées se révèlent être une bonne surprise. A quoi ça tient finalement ? Au cadrage et à la composition souvent !

2 – Le cadrage (encore et toujours!) et la composition

En street photo, l’image doit impacter d’une certaine manière le spectateur et ne pas laisser indifférent. Pour être retenue, observée, votre image doit être composée, posée. Le regard doit lire une histoire, le sujet identifiable. L’action doit être claire et les expressions lisibles. Les détails sont importants. Nous l’avons souvent dit nos articles: un regard, un sourire, un doigt pointé, un poing serré, une larme, etc. Ce sont les détails qui donnent de la dimension et de la puissance à la photographie.

Vous devez savoir sur quel éléments faire la mise au point, lesquels rendre nets ou bien au contraire rendre flou. Savoir cadrer pour marquer l’action, le sujet, se rapprocher, zoomer, s’appuyer sur la règle des tiers et les points de force pour donner de la lisibilité et de la force à l’image. Vous l’aurez compris: oui, la composition de votre image est déterminante.

Pour aller plus loin, consultez nos articles qui abordent le cadrage et la composition :

3 – La lumière et l’ombre

Photographier c’est écrire avec la lumière. Alors pensez à la lumière : elle est votre alliée et votre boussole. En photographie de rue vous travaillez obligatoirement la lumière. Allez la chercher et utilisez là pour créer et jouer avec elle. La lumière donne de l’effet, de la matière. Et avec la lumière, l’ombre jouera également son rôle. Vous pouvez choisir de mettre en lumière ou bien de cacher, de souligner, de contraster, de marquer, de séparer… à vous de multiplier les possibilités.

4 – Sortez de votre zone de confort

Si vous souhaitez vous améliorer en photographie, alors photographiez ! Rien de mieux que la pratique pour apprendre. Mais attention, » multiplier » les photos ne veut pas dire cliquer à tout va, non. Pour apprendre, il faut comprendre. Pour comprendre il faut analyser, chercher à voir ce qui marche et ce qui ne marche pas, tant au niveau de la technique qu’au niveau de l’artistique et du style. C’est un tout.

Et pour tout faire ça, il faut sortir de sa zone de confort et se confronter à ce qui se passe à l’extérieur. En particulier en street photography. Sortir de sa zone de confort, c’est également se confronter au regard des autres lorsque vous photographiez. C’est savoir quand vous pouvez vous rapprocher, ou quand vous ne pouvez pas. C’est déterminer quand vous pouvez réaliser un portrait, ou pas. Il s’agit d’être dans le moment présent complètement, pas à moitié, et de le vivre.

5 – Proximité et complicité

En général, les photographes de rue utilisent un objectif grand angle qui fonctionne très bien pour le portrait et le plein  cadre. Les focales 35mm et 50mm sont privilégiées et forcent à se rapprocher du sujet afin de montrer une certaine proximité et complicité avec lui. Citons Robert Capa : « Si vos photos ne sont pas assez bonnes, c’est que vous n’êtes pas assez près ». Tout est dit et la photographie prend là tout son sens.

6 –  Couleur ou noir et blanc ?

Je vous renvoie à notre article « Photographie couleur ou photographie noir et blanc? » pour une analyse sujet en détail. Sachez qu’en street photography, les couleurs comme le noir et blanc sont utilisés. A vous de trouver votre sensibilité, la façon dont vous voyez les images. Personnellement, je vois en noir et blanc. De plus en plus. Sentez vous libre de tester les couleurs et le noir et blanc. Sans apriori.

7 – La spontanéité

Vous pouvez prédire l’avenir ? Moi pas ! (parfois si en fait mais bon c’est pas le sujet là haha).

Alors restez cool et spontané, un peu comme un enfant. Ne reculez pas. Ne prenez pas toutes les règles pour des contraintes. Parfois, quand on fait de la photographie, il faut savoir se mettre à la bonne hauteur. N’hésitez pas à varier les angles, les positions (oui je parle toujours de photographie!) et les sujets pour proposer une « vision » ou une « proposition de lecture » différente. Parfois, le sujet peut se révéler sous un autre angle.

J’espère que ces quelques lignes vous inciteront à expérimenter avec la photographie de rue. Si vous la pratiquez déjà, j’espère qu’elles vous ont apporté un ou deux éclairages nouveaux qui vont vous permettre de faire évoluer vos clichés! Et comme vous avez lu jusqu’ici cela veut dire que le sujet vous intéresse : je vous invite donc à vous abonner à notre compte Instagram où je poste régulièrement de la street photography!

Pin It on Pinterest

Share This