“Aussi sophistiqué que soit votre appareil, il ne pourra pas faire de belles photos à votre place. Votre appareil n’est qu’un outil, votre oeil doit le guider.” (Lisa Tichané, photographe lifestyle)

Aujourd’hui, il paraît faussement simple de prendre une belle photo. Grâce au tout numérique et notamment à nos smartphones, prendre en photo un objet, une personne, un élément d’architecture ou quoi que ce soit d’autre est devenu un geste courant, naturel. Les fabricants vous vendent tout un tas d’améliorations matérielles et logicielles vous promettant des photos de pros à grands coups de pubs TV. Pourtant, même s”il est indéniable que prendre une photo est devenu plus accessible à tous, prendre une belle photo, une photo de qualité que vous allez garder et partager avec votre entourage, ça ce n’est toujours pas plus simple. Nous vous livrons nos conseils simples pour vous aider à rapidement prendre de belles photos.

1 – Déterminez votre sujet

Avant de cliquer, apprenez à regarder ce qui se passe autour de vous! Distinguez les sujets qui vous semblent mériter votre attention des autres. Il ne s’agit pas de prendre plusieurs photos à la chaîne et de se dire il y en a bien une qui fera l’affaire. Non. Il ne s’agit pas non plus de considérer que tout est digne d’intérêt. Si tout est digne d’intérêt, rien ne l’est réellement. La photo est avant tout une affaire d’intention et l’intention rime avec l’exclusion.

Concentrez vous et voyez (littéralement) quel sujet sera intéressant à traiter et sortira du lot. Une personne, un scène de rue, un élément insolite, un objet ou un architecture. Essayez de faire simple et déterminez un sujet. Un seul. Vous pourrez par la suite, avec un peu de pratique et un oeil plus exercé, vous concentrer sur des compositions plus compliquées. Dans un premier temps, allez réellement à l’essentiel : un sujet, et l’élimination de tout les autres. C’est le premier secret pour prendre une belle photo.

Pour vous donner un peu de matière à réfléchir sur ce point, voici deux citations que nous avons trouvées particulièrement pertinentes :

“L’appareil photo est un outil qui enseigne aux gens à voir sans appareil photo” (Dorothea Lange, photographe américaine contemporaine de la Grande Dépression des années 30)

“Je peux presque toujours voir l’image avant même d’avoir déclenché l’appareil’ (Mario Giacomelli, photographie Italien du XXe siècle)

2 – Rapprochez-vous de votre sujet

Une fois que vous avez trouvé votre sujet digne d’intérêt, n’hésitez pas à vous rapprocher de lui. L’enjeu est ici que le regard se pose sur le sujet entièrement et qu’il n’y ait pas de pollution visuelle. Par pollution visuelle, on entend tout élément qui viendrait détourner ou attirer le regard et brouiller la lecture de l’intention de la photo. Cette pollution peut être gracieuse ou disgracieuse : elle est une pollution à partir du moment où elle détourne du sujet principal.

Si vous n’êtes pas assez près, l’intention que vous souhaitez donner à votre sujet et donc à votre image ne sera pas claire. Votre sujet risque de se noyer parmi les autres informations que contiendra votre photo. Ainsi, pensez à remplir votre image par votre sujet, et rien que votre sujet. Rapprochez-vous pour prendre une belle photo.

Comme l’a dit si justement Robert Capa (photographe et correspondant de guerre hongrois) : “Si vos photos ne sont pas assez bonnes, c’est que vous n’êtes pas assez près.”

3 – Evitez la pollution visuelle

Oui, nous nous répétons. Mais la répétition est mère d’apprentissage! Comme dit auparavant, les informations contenues dans votre image sont importantes et ne doivent pas perturber la lecture de votre photo, ni même détourner le regard de votre lecteur vers une quelconque « pollution » ou « bruit ». Maintenant que c’est répété, comment fait-on?

Pour éviter cela, vous devez prêter attention à ce qui entoure votre sujet notamment au premier et arrière plan. C’est un vrai travail d’observation. La photo est un travail d’observation (surprise!). N’hésitez pas à enlever tout éléments indésirables si vous le pouvez :

  • En vous rapprochant
  • En changeant votre angle de prise de vue

“La photo ne s’apprend pas, elle se ressent. Les règles élémentaires peuvent être comprises en quelques instants, ensuite c’est une question de regard.” (Raymond Cauchetier, photographe français)

Vous devez observer puis faire de la place à votre sujet afin de le mettre en valeur.

4 – Soignez votre composition

Nous l’avons déjà évoqué dans notre article sur les 10 commandements pour améliorer vos photos (lien) : Afin de composer votre image, appuyez-vous sur la fameuse « règles des tiers ». La citation précédente parlait des règles élémentaires, celle-ci en est une!

Cette règle consiste à diviser votre image en 3 parties identiques en vous basant sur des axes verticaux et horizontaux. Il s’agit d’un quadrillage qui vous aidera à placer votre sujet principal sur ces lignes et sur les points de force. Ces points de force sont les intersections entre les lignes. Vos images seront ainsi plus faciles à lire, les sujets mis en valeur et le rendu plus harmonieux. Tout ce qu’il faut pour prendre une belle photo. De plus, les reflex permettent d’afficher ce quadrillage sur le viseur, profitez en !

En appliquant ces quelques conseils très simples faciles à se rappeler, vous constaterez une vraie différence dans votre façon de photographier. Evidemment cela va se répercuter dans le rendu de vos images et vous verrez que vous êtes capables de rapidement prendre une belle photo. Vous avez les cartes en main, il ne tient qu’à vous de tester ces conseils et à les mettre en application!

“Les photos sont là, et il ne reste plus qu’à les prendre” Robert Capa

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à nous le faire savoir!  Vous pouvez aussi liker et partager notre contenu 😉

Pin It on Pinterest

Share This